Moussu T e Lei Jovents : Artemis

Artemis, 5° album
Que le temps a filé depuis Mademoiselle Marseille, le 1er album du combo installé à La Ciotat, aux portes du Var.
L’aventure initiée par Tatou et Blu en 2005 se prolonge et continue à égrainer ses notes au fil de concerts et sur disque. Artemis est le 5° album de Moussu T e Lei Jovents.
Ici les albums de Moussu T nous réjouissent, depuis un moment.

Pour être sincère nous n’avons pu écouter encore l’album dans son intégralité. Difficile d’en parler !
Cependant, nous avons confiance en l’intelligence, la créativité de Moussu T. Les 4 premiers albums ont fait leurs preuves. Ce que nous retenons au delà des étiquettes (rock contestataire, chanson, blues méditerranéen…) c’est avant tout la musicalité et la poésie chaque fois réinventée. Comme nous l’écrivions déjà « Moussu T nous régale avec leurs chansons à danser, à rêver, des chansons qui font « tchacher » et rire les minots. »
Il ne fait nul doute que ce 5° opus (disponible le 23 avril 2013) continuera à creuser cette veine unique.

Alors en attendant, vous pouvez télécharger « Sur ma serviette », puis piaffer d’impatience ou prendre connaissance des 1ères dates de concerts ci-dessous.

Moussu T e Lei Jovents – Tournée

26 avril La Ciotat (13) Bar O’Central apéro sortie d’album
27 avril Pierrefeu (06) Balèti du printemps
02 mai London (UK) Cotton’s Rhum Jungle
04 mai Istres (13) L’Usine
17 mai Paris (75) La Maroquinerie
18 mai Marseille (13) L’Espace Julien
23 mai St-Denis-de-Pile (33) L’Accordeur
24 mai Le Perrier (85) Festival NoMADE
25 mai Toulouse (31) L’Estanquet apéro écoute
26 mai Toulouse (31) La Dynamo
1er juin Avignon (84) Festival Cigal’
21 juin Digne-les-Bains(04) Fête de la Musique
22 juin Marseille (13) Fête du Panier
23 juin Septèmes les Vallons (13) Fête de Fabrégoule
27 juin Châteauneuf les Martigues (13) Café Citoyen
06 juillet Embrun (05) Trad’in Festival
11 juillet Thiviers (24) Festival Les Guitares Vertes
12 juillet Arles (13) Les Suds à Arles – Les Forges
13 juillet Arles (13) La Nuit des Suds à Arles
Spectacle sur Charles Trenet avec Lo Còr de la Plana
04 août Heuvelland (B) Dranouter Festival
09 août Pranles (07) Théâtre de Verdure
10 août la Ciotat (13) L’Escalet
11 août Montauroux (83) Festival International de Guitare
24 août Ilonse (06) FestiVous

JFX Bits 6 Compilation gratuite

Compilation Jarring effects, jfx bits 6

Dernière compilation de Jarring Effects
Le label lyonnais propose gratuitement la 6° JFX Bits. Cette compilation pioche dans le catalogue des artistes du label pour proposer une sélection de morceaux.
Une bonne manière de suivre l’actualité du label, de ses artistes et donc des esthétiques et influences défendues par Jarring Effects.
Laissez-vous surprendre par ces 26 morceaux, qui vous sont offerts.

Les artistes présents dans la compilation :
Ez3kiel – Matt Elliot – Oy – Erotic Market – Cosmos 70 – Von Magnet – 2kilos &More – R;zatz – YoggyOne – Uzul – Broken Drop – Baîkal – Joy as a Toy – Da Fake Panda – Jean du Voyage & L.O.S – Midnight Ravers – Sathonay – Abyssinie Club – N3rdistan – Digital Velvet – Joe Vitterbo – Corpo Mente – Blackthread

Les 5 autres compilations proposées par Jarring Effects sont toujours disponibles : JFX Bits.

Fade 2 & Yonatan pour Friday Dj mix du vendredi

dancehall mix, fade2, Yonatan

Minimal Dancehall et Dub selecta
Ce set réalisé pour le compte de Sofrito vous ramènera dans les vapeurs fumeuses et plutôt dépouillées de tracks qui couvrent la période des années 90. Le mix plonge ses racines à la fin des années 80 jusqu’au milieu des années 2000 avec une sélection de raretés.

Entre faces B et autres versions le mix vous propose une version moins bling bling du dancehall comme on l’entend souvent, pour se concentrer sur des riddims moins clinquants mais tout aussi efficaces. Vous allez découvrir des tracks qui reviennent à l’essentiel de la section rythmique : drum AND bass avec en plus une touche electronique, minimale à souhait.

Ce set est véritablement redoutable d’efficacité et aussi du fait de cette face beaucoup moins connue du dancehall, comme du dub. Attention les basses sont présentes, lourdes et toujours accompagnées d’une pulsation sauvage, de lignes de synthés farfefolles et de vocals cramés.

Fade 2 & Yonatan
Fade 2 vit à Londres est producteur de Dub et vous retrouverez son actu, des mixes et plein de recommandations sur Musik Line, son blog.
Yonatan de son côté envoie les pires soirées d’Adis Abeba où il vit.

Vous êtes entre de bonnes mains..
Feel the Riddim Click vibes.

Pour finir et en cadeau pour les fans des edits du duo de sorciers Hugo Mendez et Frankie Francis : Fanatik.

Le Peuple de l’Herbe chez Bass Culture

Le Peuple de l'Herbe chez Bass Culture

Le Peuple de l’Herbe
La semaine dernière nous avons accueilli DJ Pee et N’Zeng, du Peuple de l’Herbe pour une émission de Bass Culture 100% dédiée à ce groupe qui compte déjà 15 ans d’activisme musical.

L’idée était de revenir sur le parcours du Peuple, tant d’un point de vue musical que sur la construction d’une identité forte qui leur a permis de gagner une victoire de la musique 🙂 et d’enchainer de grosses tournées.
Après les quelques traditionnels tracas techniques nous avons échangé en mode « bonne franquette » et je tiens à remercier DJ Pee et N’Zeng pour leur bonne humeur, les cadeaux sonores (inédits, dubplates) et ce bon moment partagé à la radio.

N’Zeng aux platines
Pour la 2nde partie de l’émission, N’Zeng s’est installé derrière les platines pour un set d’une heure de hip hop / Bass music frais et propre.
Enjoy mates !

Bass Culture Lyon S09ep15b – Le Peuple de l'Herbe (Dj N'Zeng mix)

Tracklist :

Intro. Saul Williams – Not in My Name, + Saul Williams – Not in My Name, Two Fingers Mix (From ISAM Live)
1. Thavius Beck, Jim Bird
2.Three Loco, Neato
3. + Freddy Todd & Black Mic – Star Trek Shit, Dub Phizix, Skeptical feat. Stategy – Marka
4. Stiffs Featurings Genghis Fhan & Digga, Tha Trickaz
5. Wylin Out (RJD2 Remix), Mos Def Feat Diverse & Prefuse 73
6. Outro (Revisted), Cut Chemist feat.Blackbird
7. Fatty Boom Boom (Budgu Remix), Die Antwoord
8. Raw (Flore MoonbahRAWN remix), Flore
9. Dinheiro Negro (AckeeJuice Rockers remix), Gato Preto
10. Demons, Zeds Dead
11. Azzido Da Bass, Dooms Night
12. + Le Peuple de L’Herbe – Mission (A Capella), Chicken Lips – She’s not in
13. Raw Meat, Stanton Warriors feat. Too Short
14. + Run Dmc – It’s Tricky, Habstrakt – Pianorama
15. Constant Grind, DJ Hero
16. Slap Da Bass, Synthetic Hype
17. It’s A Pity (Bootleg), Tanya Stephens
18. Tropical Station, Radio Africa feat.Tshila
19. We’re fartmers, Three loco feat diplo
20. Fireworks, By Watsky
21. Push Em, Yelawolf and Travis Barker
22. Raggamatik, (Psychostik Remix)

Happy b-day aux Original b-boys

hip hop original festival lyon

En 2003, une poignée de passionnés – par essence déraisonnables, Jean-Marc Mougeot en tête – se lancent un défi : installer Lyon sur la cartographie hip hop worldwide en créant l’Original Festival, agglomérat one-love de rap, breakdance, graffiti et party débridées.

Au même moment, Oxmo Puccino est au creux de la vague : « en 2003, j’étais armé de trop peu de convictions, je venais de sortir mon album Le Cactus de Sibérie et j’entrais dans une phase de reconstruction, un tunnel », se souvient-il. Ox’ ne se sent porté que « par quelques fans et d’amis ». L’Original se fait un devoir de booker le Black Mafiosi.
Dix ans plus tard, L’Original fête son anniversaire en grandes pompes et Oxmo, « bien dans sa peau et dans son temps » fait trôner dans son studio sa Victoire de la Musique glanée lors de la dernière édition. « L’Original ? C’est un rêve qui se réalise. Il faut voir l’engouement populaire lors du streetday ». Le parrain (ou godfather) de l’édition 2008 du festival constate « qu’il y a 15 ans, créer ce genre de festival était impensable car le rap français n’était pas assimilé à une vraie musique, malgré ses millions de fans, et ce, pour des questions sociales ».

2003 n’avait pas non plutôt une année faste pour Disiz ex-la Peste.
Suite à son immense succès (J’pète les plombs) embrayé par un ratage commercial (Jeux de société), le natif d’Evry se sentait il y a dix ans « encore adolescent et instrumentalisé ».
Une décennie plus tard, Disiz renaît par l’underground (par l’entremise du projet house-rap Rouge à Lèvres et son avatar rock Peter Punk), en a profité pour sortir deux libres (Les derniers de la rue Ponty et René), est devenu Extra-Lucide (titre de son enjôleur et bien senti dernier album).
« Aujourd’hui, je me sens détaché, lucide, confiant, à l’aise. Positif mais jamais béat ».

Les trentenaires c’est bien sympa et la nouvelle génération dans tout ça ?
Rappeur en verve et en plein ramdam, Némir est un féru de l’Original – avant même d’avoir envisagé de faire du rap game son job à plein-temps.
« Dès 2006, je montais exprès de Perpignan pour aller flyer dans les rues de Lyon pour L’Original. Tout ça pour avoir des places gratuites ». Deux éditions plus tard, il remporte haut la main (hands up) le tremplin Buzz Booster. Depuis, Nem’s joue à Lyon tous les ans.
Début 2013, Némir a sorti un premier album prometteur, Ailleurs, et a squatté pendant une semaine les ondes de la radio première sur le rap.

Coïncidence ?
Je ne crois pas.

Big up to the Original festival. Gros haut au festival l’Original.
28 mars > 1 avril 2013 | Lyon | ProgrammationTwitterFacebook

De notre côté nous remercions Antoine Allegre d’avoir accepté de présenter le festival : ce music & people lover exerce son métier de journaliste au sein de l’agence de presse Objectif Une. Et plus particulièrement A Nous Lyon.
Nous vous recommandons aussi ses lignes dans le bouquin des 10 ans de Nuits sonores.

Cumbia Colombiana en clôture des Reflets

cumbia colombienne, lyon

Clôture des Reflets du cinéma ibérique
Le festival du cinéma ibérique et latino-américain referme ses portes mercredi soir. Une fois de plus cette édition (la 29°) a été un franc succès entre classiques et inédits.
Le plateau proposé pour cette soirée de clôture est plutôt alléchant avec une programmation 100% Colombie orchestrée en collaboration avec radio Capsao.

Venez danser et vous régaler les oreilles avec ce line-up bien tropical :

  • Tripaseca proposera son rock festif très influencé par un son 90′
  • Sonido del Monte jouera ensuite un répertoire de cumbias colombiennes très west coast, comprenez originaires de la côte colombienne pacifique
  • Enfin les copains du crew Palmwine termineront le travail avec moultes galettes dansantes.

En attendant ce fameux cocktail, je pense à la fusion de Molotov et te renvoie dans les cordes de Toy Selectah avec un remix, après l’original…

Fiesta de clôture des reflets 100% Colombiana !!!Facebook

CCVA de Villeurbanne 234 cours E.Zola 69100 Villeurbanne
10 € en prévente (au cinéma Le Zola du 13 au 26 mars)
12 € à l’entrée de la fiesta (CB non valable pour paiement à l’entrée)

Tipica : Cumbia de Panama

cumbia du panama

Cumbia Tipica
Si Quantic (aka Will Holland) a un beau métier, c’est bien parce qu’il a les oreilles grandes ouvertes sur la musique.
Il le prouve encore en délivrant cette sélections de cumbias glanées au Panama, vous savez ce petit pays d’Amérique centrale connu pour son détroit, coincé entre la Colombie au sud et le Costa Rica au nord.

Le son Tipica se caractérise (je traduis bêtement sa présentation) par une sorte de spleen, de mélancolie alliée à la joie des carnavals du coin. Toujours selon Quantic, les cumbias panaméennes étaient au départ principalement jouées avec un violon, l’accordéon n’est arrivé que plus tard au Panama.

Sa sélection se compose de 45 tours et couvre la période des années 50 aux années 60 ; entre autres artistes présents vous pourrez écouter des morceaux de Dorindo, Papi Brandao, Oswaldo,Fito Espina, Ulpiano, Ceferino…

Cette mixtape de cumbias du Panama par Quantic lance la semaine sous un jour ensoleillé ; enfin du printemps.