La saga Bensimon

Chaque année, en automne, tout ce qui compte dans le milieu de la chaussure se réunit dans un endroit chic et parisien pour décerner son Escarpin de cristal. L’appellation a un petit côté Cendrillon, et l’on imagine volontiers le soulier de l’année à l’image d’une pantoufle de vair, délicate et sophistiquée. Pourtant, créateurs, fabricants, distributeurs et publicitaires ont décerné ce titre à une simple tennis. Un banal chausson de toile et de caoutchouc, oui, mais… Elue par Brigitte Bardot, Cameron Diaz, Naomi Watts, Jane Birkin ou Sophie Marceau, présente dans tous les magazines de mode et vendue à des millions d’exemplaires.

Bensimon serait-il Bensimon – 18 magasins et 550 revendeurs en France et dans le monde proposant des vêtements, des objets de décoration et des parfums – sans sa légendaire tennis? Mystère. En tout cas, c’est avec elle que tout a commencé; c’est elle, surtout, qui a incarné le coup de génie d’un pied-noir né à Oran, en Algérie, au début des années 1950 et qui aurait pu continuer longtemps à assurer le petit business de papa, roi des surplus au Kremlin-Bicêtre (Val-de-Marne).

Quelques exemples de Bensimon. Prix: environ 24euros la paire de chaussure

En ce temps-là, le père et ses deux fils, Yves et Serge, achètent ici et là tout ce qui plaît aux jeunes de l’époque: blousons d’aviateur à doublure orange, redingotes à épaulettes, parkas vert kaki, vestes de combat américaines… Les Bensimon connaissent tous les uniformes de toutes les armées de la terre et tombent un beau jour sur un énorme stock de chaussons de gymnastique blancs, une affaire si alléchante qu’ils raflent tout d’emblée. Se posant, ensuite, la seule question qui vaille: que faire de toutes ces chaussures? Les transformer, pourquoi pas? Après tout, n’ont-ils pas déjà commencé à détourner les vêtements de leur usage militaire, à ajouter une broderie ici, un logo là, à ajuster des pinces sur une saharienne pour la féminiser, bref, à customiser, comme on dirait aujourd’hui?

Serge Bensimon

La décision de teindre les 100 000 tennis est vite prise. Et se révèle un prodigieux succès. Les drôles de ballerines à lacets prennent des couleurs «pepsy», elles osent le jaune citron, le vert pomme, le fuchsia, le rouge vif. On se les arrache comme des petits pains. Drôles, pas chères, elles accompagnent la minijupe, la longue robe gitane, le pattes d’eph’, le caleçon… Elles suivent les saisons, changeant de couleur, de matière, inspirant Jean Paul Gaultier, Michel Klein, Isabel Marant, Marcel Marongiu, Chanel… Dans le showroom sous verrière de la rue Bichat, à quelques pas du canal Saint-Martin, où est installé le siège de la maison, elles occupent toute une table. En dentelle, façon écossaise, à nœuds, à pois… elles seront les best-sellers de l’été 2007. Alentour, les portants croulent sous les jupes, les pantalons, les robes, les vestes, les chemisiers que les fidèles porteront au printemps. Coupes sobres, tons sourds, allure décontractée… Depuis l’origine, le style est le même: du simple, du basique, reconnaissable entre tous.

Cela fait belle lurette que les armées n’alimentent plus les collections – les modèles sont aujourd’hui créés par une équipe d’une dizaine de personnes – mais Serge Bensimon avoue avoir beaucoup appris dans l’univers des surplus. «Notamment qu’un pantalon militaire porté par une femme élégante peut être superbe. Chacun l’endosse en fonction de sa personnalité et le fait sien», affirme-t-il.

En 1986, la première boutique Autour du monde voit le jour, dans une rue des Francs-Bourgeois encore crasseuse – comprenez pas encore réhabilitée – loin du temple du shopping dominical qu’elle est devenue. A l’intérieur, quelques best of qui défieront les modes: les jodhpurs, le chino (pantalon de l’armée française), le polo à trois boutons inspiré du tee-shirt tunisien, l’imperméable de forme militaire, le carré de soie, la besace en canevas… En près de trente ans, les matières ont évolué, les couleurs ont changé, mais ces intemporels demeurent.

C’est pour aller plus avant, presque vers un état d’esprit, que Serge Bensimon se lance ensuite dans la déco, imaginant un univers où évolueraient harmonieusement ceux qui portent ses vêtements. L’aventure Home autour du monde (une boutique à Paris et deux en Belgique) démarre au début des années 1990 et connaît elle aussi ses best-sellers: tables et chaises des communautés amish en bois brut, paniers tressés, bibliothèques en aluminium, poufs en feutre de laine, bougies parfumées, house cases – ces boîtes de rangement en Nylon de toutes les tailles et de toutes les couleurs…

La boutique Autour du monde, avec les intemporelsde la marque: jodhpurs, polos, sacs et besaces…

L’atmosphère qui s’en dégage? «Je voudrais que ce soit le mélange, avance Serge Bensimon. Je n’ai pas envie d’un style lisse, uniforme, à la Ralph Lauren. J’aime mixer les genres, les pays, les inspirations.» Voilà pourquoi, chez Home autour du monde, un délicat service à thé Marie-Antoinette cohabite cette saison avec des vases argentés en forme de jerrican et la réédition d’une chaise tripode signée Mathieu Matégot (1954).

Forcément, après les vêtements et la décoration, Serge Bensimon a lancé ses parfums, Cologne 1993 et Cologne 2005, sortis l’an dernier. Le premier jus, conçu à son intention il y a une quinzaine d’années par Pierre Bourdon, est né de l’envie d’avoir une odeur pour lui tout seul; le second, une eau d’agrumes aux accents de miel, a été imaginé par Rami Mekdachi.

Comme toujours avec Bensimon, ces créations ont vu le jour grâce à une rencontre, une complicité. Cet homme fonctionne au coup de cœur, aux sentiments. Le CD qu’il commercialisera bientôt dans ses magasins? T’es belle! de Padam, le groupe du frère de Rami Mekdachi, que Serge Bensimon est allé applaudir au New Morning. Gageons aussi que, comme beaucoup de patrons, celui-ci aime s’entourer d’artistes. Féru d’art contemporain, ce quinquagénaire court les musées et n’aime rien tant qu’accompagner son ami l’artiste espagnol Jaume Plensa à ses vernissages.

D’ailleurs, la grande affaire de Serge Bensimon, pour l’heure, c’est l’exposition qui devrait se tenir à Paris durant le second semestre 2007 sur… Bensimon. Les tractations sont en cours: on aimerait le musée Galliera, les Arts décoratifs… Des photos ont été commandées, des vidéos réalisées sur le lien qui se noue entre cette marque et ses fidèles. Un projet qui lui tient fort à cœur. Sans doute une manière de consécration….

Ce contenu a été publié dans Jazz. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

21 réponses à La saga Bensimon

  1. ClAIRE dit :

    Les bensimons sont des chaussure MAGIQUES!
    Elles sont magnifiques,on se sent trés bien dedans, je les adores !!!
    Le seul probleme, je trouve qu’il n’y a pas assez de modèle pour l’hiver !
    Du coup je passe l’hiver a attendre le printemps avec impatience juste pour pouvoir remettre mes bensimons!
    Merci de les avoir inventer !
    Aurevoir

  2. Val97 dit :

    C’est trop BEAU les Bensimon…
    Mais comment fait-on pour en commander ?
    Quelqu’un pourrait me donner un site…SVP?

  3. Chanel94 dit :

    Je viens de découvrir les BENSIMON il n y a un bon bout de temps et je les cherche beaucoup sur internet mais il n’y pas ce que je veux, si quelqu’un pourrais me renseigner svp, j’aimerai beaucoup en avoir mais la tennis élastique non les autres modèles (l’élastique est devant et assez gros), de couleur bleu marine, si quelqu’un sait où je pourrais les avoir?? Je vous en serait très reconnaissante (Si possible à Amiens, Lille, Belgique et au pire Paris), Merci D’avance !!

  4. Laure dit :

    Va sur la redoute.fr tu peux les commader, elles sont en ce moment en promo en plus 20euros au lieu de 25 !!!

    Bon achat!!

  5. Armel dit :

    Je trouve que les Bensimon sont très belles ; elles sont FREAKISH moi j’aiime surtout celles avec des lactes mais elle sosnt plus rares que les normales sans lacets et en plus elle sne sont pas cheres

    VIVES LES BENSIMONS ET FREAKISH

  6. stikmou dit :

    Heyyy

    Où pouvons nous trouver des Bensimons Verte Pomme sur Paris??? c’est introuvable… j’en veuuuux depuis le temps que j’en cherche.

  7. Anaïs =) dit :

    Bonjour toute la populasse !
    En parlant de Bensimons, j’habite entre Reims & Laon (51) et je cherche des Bensimons vert pomme. Et sa va un pti moment et sa m’énerve je en trouve pas !!!
    si vous pouviez me renseigné silvous plait !!!!
    Répondé sur mon blog pleasee !

  8. SdC dit :

    Mais les filles qu’est-ce que c’est que vous avez toutes à vouloir des bensimons vert pomme???
    Dsl pour vous je roule en tongs

  9. Arno dit :

    Et moi pieds nus comme Yannick (Noah)

  10. fi 51 dit :

    est ce que les bensimon à lacet existent en noir?

  11. SdC dit :

    oui noires à lacet or

  12. LLiliaa dit :

    Euuh Des Bensimons a Lacet jaunee Vous savez pas ou en troouvé ?
    Vous avez pas un site ? Jaune , rouge peu importe surtout une couleeur FLASHY .
    Merci Les Cherry ! (lL)

  13. Charline =D dit :

    Heep’ !

    Vous pouvez m’dire si ça existe les BENSIMON en jaunee flash’!
    & si ça existe , où on peut en trouver!

    Merci d’avanceeee =DD

  14. poutou63 dit :

    vous ne pourriez pas en vendre par hazar ??
    idiot va!

  15. bananasmik dit :

    j’ adoore les bensimon
    c’est éléguant, tout pour plaire !

  16. Mel dit :

    Il y en a pas mal sur LaRedoute & sur Sarenza. Mais ca depend de votre pointure …
    Moi perso je fais du 38 & c’est en rupture de stock ><
    Mais comme c’est à la mode ils vont en revendre …
    LaRedoute c’est tres bien comme site srx =)
    Allez, bisous & bon courage psk c’est pas simple à chercher …

  17. vaal-01 dit :

    c’et vrai,quoi,pk vs voulez toutes des bensimon vert pomme? Moi j’en cherche des marron chocolat a lacets parce que la je sui en ballerines depui 2 mois…

  18. ZAZA dit :

    oui les BENSIMONS jaunes existes; les toutes noires aussi … les mienes sont bleues canard ( en fait je ne dirai ni bleue ni verte ) c’est assez insolite comme couleur …
    Moi aussi je cherche des vertes pommes: pour un cadeau .
    sinon je pense que c’est plus facile d’en trouver en magazin que sur internet .
    J’ai acheté les miennes a Paris .

    moi perso je cherche des vertes pomme parce que ca va bien avec le tein de la personne a qui elles sont destinées …

  19. Anne dit :

    bonjour,
    Je vends des bensimons a elastique de couleur vert kaki en taille 40.
    Pour plus de renseignements ou si vous êtes interessé, vous pouvez m’envoyer un mail à anemone_979@hotmail.com
    elles sont neuves,
    envoi par colissimo ou remise en mains propres sur reims possible

  20. Jen dit :

    Et pour info : un petit concours de custo Bensimon est organisé sur le blog de Sarenza jusqu’au 17 mai 2010, tous les détails ici : blog.sarenza.com/index.ph…

  21. mathilde dit :

    moi g des bensimon blanche et je les adore car elle vont avec tout un short un jeans slim ne les mettait jamais avec un patte delphant une jupe ses un style simple moi je les adopter depui une 10ans et j en suis heureuse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *