Bass culture, radio lyon

Bass Culture de enero 2013
Hier soir c'était la première de Bass Culture en 2013. Toute l'équipe était bien excitée.
C'était aussi une première. L'apparition du contrôleur mp3 ! Tadadadinnn. Ce n'est pas rien.
Je n'ai aucune idée du nombre de disques (vinyle + cd) possédés par l'ensemble du crew Bass Culture mais il y en a un paquet. Surtout il existe un amour partagé pour l'objet disque.
Si le temps de l'objet disque est loin d'être aboli, en revanche l'art de passer des disques (to deejay) impose une autre réalité. Le disque physique est un peu à l'image d'une bibliothèque : pas facile à transporter mais tellement déco dans ton salon ! Oui je suis méchant (avec moi-même en 1er lieu).
Vous l'avez compris, hier soir pas de vinyles mais un contrôleur. Et paf chacun plug son ordi-mini quand vient son tour. Cela nous simplifiera bien la vie à l'avenir.

Cette évolution d'interface n'altère en rien le plaisir de jouer de la musique et de partager ce que l'on aime.
D'ailleurs je posterai dès que c'est possible la dernière heure d'émission parce que Daddy était en grande forme et nous a retourné comme une bande de pré-pubères dont ce sont les premiers pas dans un club.

3 morceaux Bass Culture 01-2013
De mon côté je partage les 3 morceaux qui ont mis tout le monde d'accord dans le studio. J'avais reçu dans la journée le dernier track d'Akwaaba, du Dutty Artz et puis du fond des caisses de disques justement, un rip d'un absolute classique 2-step de DJ Luck feat. McNeat.
Le voici en intro.