Minifocus, concert pour les enfants

Minifocus, spectacle musical pour les enfants

Minifocus
Minifocus est un spectacle conçu pour les petits par les grands garçons de Monofocus en collaboration avec Mathieu Ogier (percussionniste de Mazalda).
Ces 2 groupes sont déjà deux projets aux identités fortes, qui jonglent avec les étiquettes en évitant les sentiers trop bien tracés. Seul moyen pour ces musiciens de dérouler leurs styles, inventer leur genre. Cependant l’un comme l’autre ont en commun la passion du live et des concerts démentiels.

Pour construire ce spectacle musical pour les enfants, les musiciens bricolent avec des instruments vintage (comme disent les blogueuses mode !), construisent un univers ludique, visuel et musical à la fois créatif et éducatif.
Cette couleur sonore (cf. cette vidéo par ex.) qui peut sembler désuète se révèle en réalité d’une sacrée modernité ; faire en direct des boucles et des samples avec des gramophones tisse le lien entre les 1ers enregistrements en 78 tours et le djaying le plus contemporain.
Pour ma part cela me rapproche en vrac des 1ers films de Jeunet et Caro, des clips de Vinicio Capossela ou de Machinarium (magnifique jeu vidéo) ; mais cela est très personnel.
Minifocus est un concert très visuel. Vous aurez l’impression d’entrer dans une boîte à musique géante où tous les mécanismes ont pris vie.
Dès les 1ères notes les kids se trouvent immergés au cœur de ce captivant concert.

Concert pour les enfants, mais pas seulement
Je ne crois pas écrire trop de bêtise en vous disant que c’est l’une des toutes premières fois que Minifocus vient jouer à Lyon, grâce à l’Épicerie Moderne. Merci à eux.
Comme je suis complètement client, je ne peux que vous recommander d’emmener vos bambins (à partir de 5 ans) voir ce spectacle concert. C’est une excellente occasion à partager puisque les adultes sont tolérés 😉 !

Minifocus | Concert/Spectacle pour les kids |
Samedi 16 Fév., ouverture des portes à 15h | Épicerie Moderne

Comptine contre la grippe des enfants

comptine enfant anti grippe

La saison est à la grippe
La grippe fiévreuse, clouante, fracassante, bref violente. Ceux qui ont des enfants le savent mieux que les autres, ceux de l’autre monde, celui sans enfants. A toi s’entend.
L’enfant a la capacité de te replonger en enfance. Pas toujours là où on s’y attend…
Je pense par exemple à la répétition. En cette saison cela peut donner : habille-toi n’oublie pas de mettre ton bonnet. A décliner à l’envie !!

Une comptine à la rescousse
Comme il est parfois franchement lassant de répéter 340 mille fois la même chose, voilà une idée.
Toute chaine stéréo possède un bouton « repeat ». Un auxiliaire répétiteur parfait pour parent. La comptine suivante s’intitule P’tit Bonhomme, voilà le refrain :

P’tit Bonhomme, habille-toi
Sinon tu vas, tu vas prendre froid
Si tu ne t’habilles pas
Ton nez coulera
Et puis, crac, tu seras patraque.

A passer en boucle, en ce moment!!

Autres suggestions bienvenues.

Le Soldat Rose à Lyon

Le soldat rose, conte musical pour enfant

Le Soldat Rose en concert.
A Lyon aujourd’hui se jouait le conte chanté du Soldat Rose.

Le conte musical de Louis Chédid et Pierre-Dominique Burgaud illustré par Cyril Houplain est une vraie réussite, ne pas l’adapter pour la scène aurait été bien étrange.
Avant tout Le soldat Rose a été une bonne surprise musicale. Super propre, des compositions faciles à retenir, avec un casting de voix qui fonctionne à merveille.

On trouve sur le disque quelques morceaux assez parfaits dont cette apparition de Francis Cabrel en gardien de nuit :

J’aurais bien emmené mon fils voir le concert mais comme j’avais découvert un pire mot sur son carnet de corres’. J’ai du sévir : pas de Soldat Rose !!

Medeski, Martin & Wood à l’heure du Gouter

medeski martin wood

Let’s Go Everywhere, avec les enfants.

Medeski, Martin & Wood l’un des trio jazz les plus barrés à sorti au début de l’année un disque pour les enfants.
Avec Let’s go everywhere, les trois comparses nous emmènent avec eux. Pas n’importe où.

Un album intelligent en plus d’être très doux.
Ce disque est un habile mélange de parties jouées, de morceaux chantés et de samples ciselés. On sent bien sur les musiciens qui ont maintenant des enfants.
S’ils jouent avec leurs kids, ils jouent aussi avec leurs machines à enregistrer des sons. En particulier le son de la voix.
Ces voix d’enfants (les leurs ?) chantent, scandent, jouent, se fâchent, muent et tressent un fil au long de l’album. J’imagine en arrière plan toutes ces bandes enregistrées, dérushées puis coupées. Précautionneusement.

J’imagine à la fois le travail précis mené en studio (les cœurs…) mais surtout ces moments enregistrés dans l’intimité d’un rayon de soleil qui tombe dans la cuisine, au chaud sur la moquette épaisse d’un intérieur US en hiver.
On savait John Medeski, Billy Martin et Chris Wood fins, on découvre trois musiciens tendres, sensibles et drôles qui s’épanchent en musique.
Pour tout vous dire cela fonctionne. Vraiment bien.

  • Pat a cake, titre que l’on croirait fait pour le mercredi et son Gouter. Revendication Incroyable.
  • Where’s the music ? Medeski, Martin & Wood jouent et font des blagues aux kids. Nul doute que ces trois musiciens ont aussi le sourire.
  • We’re all connected, seul semblant de berceuse du disque. Comme retrouver ses rêves de gamins. Libre comme l’innocence.

Let's go everywhere : Medeski, Martin and Wood

Medeski, Martin and Wood : Let’s go Everywhere, MRI 2008. Avec John Lurie, the Wood Brothers, Tim Ingham et plein d’enfants.

Let’s Go Everywhere is the last album of Medeski, Martin and Wood. It’s an album of music made with and for children. But parents beware, you might listen to it more than your kids. I swear!! At least you’ll know why your kids don’t wanna take their bath : Pirates don’t take baths.