10 ans de Trio Joubran en coffret

Trio Joubran, Coffret 10 ans

Le Trio Joubran
Le Trio Joubran est une des émotions musicales les plus fortes que je n’ai jamais vécu. Oh oui cela parait un peu naïf d’annoncer cela de but en blanc ; c’est pourtant la réalité.
Lorsque Karim m’a fait découvrir Majâz j’ai fondu. Le 1er morceau de cet album paru en 2007 développe une intensité rare, vous enveloppe comme les bras doux et diaphanes d’une mère un peu en colère mais rassurée de retrouver son gamin. Ce 1er choc passé, entendez qu’avant d’écouter le reste de l’album j’ai réécouté « Masâr » (ce fameux 1er morceau) un certain nombre de fois ; ensuite seulement j’ai laissé le cd filer.
Le 2° choc a été leur live à Ramallah ; concert qui prend d’autant plus de sens lorsque l’on s’intéresse un tant soit peu à ce qui se passe en Palestine, patrie des frères Joubran.

Je me suis immergé dans leur univers, goulument. Les internets nous laissant la possibilité d’écouter ce que l’on veut il est simple de plonger ses oreilles dans la musique d’un groupe. Ce confort est un bonheur. J’ai pu m’enivrer de leur cordes, laisser palpiter mon rythme cardiaque au rythme des percussions, me laisser cueillir par la poésie narrative de leurs improvisations.

Ce coffret du Trio Joubran, sorti à la mi-janvier 2013 est une invitation à emprunter des chemins rares. Les frères musiciens sont de bons guides et le seul risque que vous prendrez est peut-être celui de sentir un peu leur âme se déposer au creux de vos tympans ; comme ces poussières du désert si infimes qu’elles passent à travers toutes les protections.
Même après vous être lavé, elles restent. Comme la musique du Trio Joubran.

Le Trio Joubran sera en concert le 7 Février 2013, à l’Olympia.

Rebetiko, Compilation de reprises

Compilation Rebetiko : On a Steady diet of Hash, Bread & Salt

Rebetiko, musique de l’underground grec
Je ne me risquerais pas à vous faire une explication de texte sur le Rebetiko. Sachez simplement que ce genre musical est né en Grèce dans les années 1920. C’est avec/par/grâce au rebetiko que les immigrés arrivant à Athènes pouvaient exprimer leurs doutes, leurs peurs, chanter leur misère, leurs déboires…. Musique des bas fonds, musique du port lieu d’arrivée des déracinés.
Le Rebetiko a vite été catalogué par les autorités comme une musique de voyous, de fumeurs de haschich, de buveurs invétérés d’ouzo. Progressivement le genre s’est poli pour devenir musique folklorique.

Ma découverte du Rebetiko
C’est lors d’Ali, spectacle du copain Mathurin que j’ai pour la 1ère fois entendu du rebetiko. Une bande son avec ce chant déchirant, poignant qui évidemment collait parfaitement à ce magnifique duo.
Je creuse un peu, ne retrouve pas le morceau en question et puis j’oublie.
J’oublie jusqu’à un rdv pro ; je passe un entretien pour donner des cours. Je suis malade comme un chien mais cela se passe pas mal, jusqu’au moment où mon interlocuteur me lance : sur votre CV vous dites être passionné par les musiques du monde, vous animez un blog. Je suis grec, connaissez-vous de la musique grecque ?.

A ce moment cher lecteur : blanc dans mon head, enfin pas vraiment puisque se bousculent en vrac Demis Roussos, du sirtaki et je ne sais trop quoi. Jusqu’au moment où j’entends poindre du fond des mes tiroirs mentaux cette mélopée rebetika entendue quelques temps plus tôt à l’occasion du spectacle.
Je me lance, lui dit que je n’y connais rien mais que j’ai entendu quelques chansons de ce trucs de voyous du port d’Athènes : le Rebetiko. Alors l’homme en face de moi s’éclaire… Je me tais et l’écoute parler derrière son costume qui disparaît derrière la joie de parler d’un truc du pays.

Le Rebetiko c’est ça : une musique d’exilés, d’arrachés à leur patrie, de ceux débarqués sur un port, un jour pour toujours.

On a Steady diet of Hash, Bread & Salt: Compilation de reprises rebetikas
Cette collection de reprises a été orchestrée par les gars derrière le blog Soundeyet. Ils ont demandé à certains de leurs artistes préférés s’ils voulaient bien jouer le jeu, à savoir reprendre des classiques du genre.
Le résultat est terrible et je ne vous cache pas que je vais l’emmener cet été même s’il n’est pas prévu d’aller en Grèce.

Tracklist :

01. Daniel Padden – « Adinatisa O Kaymenos »
02. Nettle – « Black Eyes »
03. Costa and Nero – « Rast’e Tou Teke »
04. D Charles Speer – « Aman Yiala Yiala »
05. Andy Moor / Yannis Kyriakides – « Touto To Kalokeraki (This Summer) »
06. Steve Gunn – « Trouba »
07. Ignatz – « Stin Ypoga »
08. Sam Shalabi – « Rebetikaud »
09. CWK Joynes & Son Ensemble feat. William Sathya – « 23 Minore Mane »
10. Amen Dunes – « Sousta Politiki »
11. Free Piece of Tape – « Burning School »
12. Astral Social Club – « Efoumernam Ena Vradi »
13. Planton Wat – « Hash Smugglers Blues »
14. Mike Cooper & Viv Corringham – « New Rembetika/14 »
15. Caligine – « Με Πιάνουνε Ζαλάδες »

African Punk System by James Stewart

African Punk System

Urban Africa
L’autre jour ouvrant sans y réflechir mon facebook, je découvre un message, signé James Stewart :
Je me baladais, récemment, sur ton blog et ça m’a inspiré un petit mix des familles à base de fanfares congolaises genre Konono, de Balani malien à la Molobali Keita et de quelques autres petites surprises tradi-futuristes nigeriannes…. James

James Stewart aka Afro Soul Descarga
Inutile de vous préciser que ce genre de message inattendu fait plaisir.
James Stewart est l’homme qui officie derrière Afro Soul Descarga, un blog riche de musiques, de voyages et de partage. James en plus d’avoir un nom d’acteur à oscar est surtout un passionné, un curieux, un chercheur (au sens propre et figuré). Nous nous sommes croisés quelques fois, il y avait souvent des platines entre nous !
Je vous laisse entre ses mains pour cette balade au coeur de l’Afrique noire ; James est un excellent guide, plein d’anecdotes.

Tracklist :

1-Orchestre Konono Molende – Makonda-Mbuta
2-Obura Jabilo – Kengue Kengue Orutu system
3-Orcheste sankai
4-Masanka Sankayi – Le laboureur
5-Neba Solo – La déception
6-Molobali Keita
7-Konono n°1 – Paradisio
8-Kisanzi Congo – Soif conjugale
9-Baloji & Konono – Aribu ya bintou
10-Janka Nabay – Eh congo

Friday DJ Mix du vendredi – Bebup Set

friday dj mix vendredi : Bebup

Bebup, label en lancement
L’autre jour au détour d’une terrasse lyonnaise, je croise Benjamin, fondateur de Bebup.
Cela faisait un bail que je n’avais pas croisé l’homme. A l’époque c’est grâce à lui que nous avions pu rencontrer Don Rimini. Prise de nouvelles, échange et annonce de bonnes nouvelles.

Benjamin m’annonce que Hugo Douster a embarqué sur la barque Bebup. Chouette nouvelle, j’arriverai peut-être enfin à capter cette anguille de Douster pour une conversation documentaire ; réflexion directement issue de mon cerveau alors que Ben m’expliquait leurs projets.
Il me dit leur envie de croiser, confronter, mixer les genres. Un vieux comme moi issu des vibrations fusion / crossover 90′ y est sensible. De vraies bonnes nouvelles.
Il me dit aussi l’envie de partager avec le reste du monde leurs influences, de ne pas se laisser impressionner par les spécialistes de la réduction d’horizons. Que cela fera l’objet d’un mix.
Le voici. Enjoy et heureuses les oreilles curieuses.

Tracklist :
1 – Pink Floyd – Echoes
2 – Tity Boy ft.Gudda Gudda – Getting To the money
3 – The Clipse – Comedy Central ft. Fabulous
4 – Easy E -Real Muthaphuckin G’s
5 – Snoop Dogg – Gin & Juice
6 – Group Home – Stupid MF’s
7 – The Showboys – Drag Rap
8 – Beastie Boys – Sure Shot
9 – DAF – Sato Sato
10 – Nitzer Ebb – Join in the chant
12 – New Order – Beach Buggy
13 – Charles B – Lack Of love (club mix)
14 – Extasy Club – Jesus Loves the Acid
15 – The Horrorist – One Night in New York City
16 – Sven Vath – Dein Schweiss (Thomas P Heckmann rmx)
17 – Kraftwerk – Pocket Calculator
18 – Scientist – Supernova Explosion
19 – The Talking Heads – I get Wild, Wild Gravity
20 – Joey Musaphia – I Miss you
21 – Motor City Drum Ensemble – Raw Cuts #3
22 – Ark – Hey Glizz
23 – Virgo 4 – Sex

El Perú Africano Mixtape | Soundgoods

El Perú Africano Mixtape, Soundgoods pour le-gouter.com

Soundgoods
Soundgoods est le nom du blog derrière lequel officie un géographe allemand « exilé » à Rio de Janeiro et fondu de sons. Sa passion pour la musique est originale, comprenez ici non feinte.
Je ne dévoilerai pas son nom. L’homme est charmant et il fait parti des rencontres online qui ont compté ces dernières années. Je l’ai d’abord connu via les mixtapes et mixs postés sur Soundgoods. Après l’avoir félicité par commentaires interposés, j’ai pris mon courage à 2 mains pour lui écrire directement. C’était il y a quelques années maintenant. Depuis lorsqu’il a un set, il m’en fait part pour le plus grand bonheur de mes oreilles. L’homme est un vrai crate digger.

Aussi quand j’ai reçu sa réponse enthousiaste pour participer au 5 ans de ce gouter, un grand sourire s’est installé sur mon visage refroidi par les longueurs automnales. Je tarde à publier cette mixtape. Excusez m’en. Mais vous ne le regretterez pas.

Thanks A LOT for being among us Mr WL aka SoundGoods.

Tracklist :

1. Susana Baca – Se Me Van Los Pies
2. Eva Ayllón – Inga
3. Pepe Vazquez – Ritmo De Negros
4. Zambo Cavero – El Chacombo
5. Chabuca Granda – Gardo O Ceniza
6. Cecilia Barraza – Ruperta
7. Lucía De La Cruz – Margarita

Illustration : Soundgoods.

Maga Bo | Africa 90 Selection

Maga Bo, Africa 90 Selection

Maga Bo
Je suis Maga Bo depuis un moment maintenant. Découvert d’abord via Sambacana, un show radio online, que je vous recommande chaudement au passage. Puis en creusant j’ai découvert ses mixs et mixtapes, ses albums.
J’apprécie beaucoup son travail et bien que je ne connaisse pas l’homme, Maga Bo a tout l’air d’être une VBP (aka vraie bonne personne). Le dj/producteur a accepté mon invitation. MERCI.
Je lui laisse la parole. Thanks for being among us.

This mix is not the latest « cutting edge » kuduro or bongo flava or hiplife or kwaito or whatever.

Actually, it could nearly be considered old school at this point. While there are tracks from as early as 1983 (Mahmouna by Nass El Ghiwane), the bulk of the tracks are classics from the 90s. Some were huge pan-african hits (Kanda Bongo Man’s « Monie » and Lucky Dube’s « Crazy World »), while others weren’t even released in Africa (Kanguru by Waldemar Bastos). Some are tracks that inspired my first visits to the African continent (King Sunny Ade and Sipho Mabuse), others are tracks that I heard out of nearly every passing mini van (Kanda Bongo Man or Alpha Blondy), while still others were tracks that I picked up on my travels (the cassette stall guy told me, « ah, this man, he is a very bad man » when I asked about the super hipster guy with mirror sunglasses on the cover in Egypt (Hassan El Asmar) and later turned into personal favorites.
There are a lot of key musicians that I had to leave out – Fela, Remmy Ongala, Brenda Fassie, Bonga, Soukous Stars, and that’s just the beginning. This is a bit of a departure from my usual detailed mixes – there are no fancy beat matching and on the fly edits, just a nice selection of music.

Tracklist :

1. Radio Freedom ANC South African Revolutionary Radio
2. Jive Soweto Sipho Mabuse
3. Monie Kanda Bongo Man
4. Shumba Thomas Mapfumo
5. Ilako King Sunny Ade
6. Kitab Hayarti Hassan El Asmar
7. Atawurulegn Lela Mahmoud Ahmed
8. Ya Loualid (Oh My Child) Chaba Zahouania/Cheb Khaled
9. Afriki Alpha Blondy
10. Crazy World Lucky Dube
11. Yaphel’ Imali Yam’ Busi Mhlongo
12. Kanguru Waldemar Bastos
13. Mahmouna Nass El Ghiwane
14. Radio Freedom ANC South African Revolutionary Radio

Illustration : Maga Bo

Karim | Selection pour Le-Gouter.Com

Karim, selection anniversaire 5 ans

Sans Karim. Ce blog n’existerait plus. Conversations, échanges de chansons, relance de motivation, mise de pression, apéro autour d’un canon.
Sans Karim je ne saurais pas plein de choses qui dépassent le cadre souvent étriqué de la musique. C’est aussi simple que ça.

Avec Karim j’ai appris, j’ai aimé poster, écouter pour partager ici.
Merci. Voici sa sélection de tracks. Dores et déjà un classique. No doubt. Karim a le groove. Voilà un peu de son univers musical concentré en des morceaux plutôt récents que vous pourrez réécouter. Comprenez qui vont vieillir en souplesse, comme de bons compagnons. Karim est un ami bouléguant. Voilà une sélection qui raconte une histoire.
Merci d’être parmi nous. 🙂

Les Cinq Ans du Gouter en 2010

Aujourd’hui, exceptionnellement pas de noms d’albums…