Elza Soares, chanter son Brésil jusqu’à la fin

Mais Um Discos annonce la sortie de « The woman at the end of the world (A mulher do fim do mundo) », un disque pour lequel Elza Soares s’est entourée de la crème des musiciens de São Paulo.

Elza Soares

Un disque apocalyptique

La chanteuse brésilienne pour ce 34° album (ça calme ça..) semble plutôt énervée ; ce disque est l’occasion pour elle de mettre en musique et en mots sa colère de voir son pays natal sombrer dans la violence, dans les violences.
Les 11 morceaux de « A mulher do fim do mundo » seront apocalyptiques, violents et la douce samba sera passée à la moulinette du Rock, du Free-jazz, de l’électronique ou de guitares dissonantes.

L’extrait en écoute au-dessus synthétise cette rage, ce blues, la saudade est déjà étripée à travers les cordes vocales d’Elza Soares.
De notre côté nous sommes impatients de découvrir l’intégralité de l’album. Si l’extrait met l’eau à la bouche (ou aux oreilles) jetez une oreille attentive à ce qui suit :

Mulher do fim do mundo – Elza Soares

Chanter jusqu’à la fin

Savoir qu’à 70 ans passés celle qui s’est faite porte-voix des femmes blessées, des Queers, des opprimés de tous genres, est capable de mobiliser la jeune garde brésilienne autour d’un projet musical de cette envergure est une bonne nouvelle ; on peut ici une nouvelle fois remercier l’équipe de Mais Um Discos pour leur extraordinaire travail.
Ne vous trompez pas, le constat de l’artiste est sans appel : le Brésil est aujourd’hui TOUT sauf un paradis tropical.
De toute manière Elza Soares annonce clairement pour présenter « The woman at the end of the world » que rien, ni personne ne l’arrêtera.

Laissez-moi chanter jusqu’à la fin.

Rendez-vous donc le 20 mai pour la sortie de ce disque.
Vous pouvez dores et déjà le commander ici.

Ce contenu a été publié dans Cosmopolitan Beats. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *