Fela Anikulapo Kuti, the Black President

fela anikulapo kuti afrobeat black president

Tu parles d’un anniversaire.
Fela Ransome Kuti devenu Fela Anikulapo Kuti aka the Black President, est mort il y a 10 ans aujourd’hui. 2 août 1997 ; je m’en rappelle très bien.

Difficile de parler de Fela Kuti. Fela est le musicien (saxophoniste) qui a porté l’Afrobeat sur les scènes du monde entier. L’afrobeat peut se définir comme une rencontre fusionnelle entre les rythmes et traditions vocales d’Afrique de l’Ouest (Fela était nigérian) et le funk américain. Ecrire ça relève de la réduction totale… J’en suis sincèrement confus. Ce qui me frappe c’est l’utilisation des guitares rythmiques et de la basse.

Le fondateur de Kalakuta Republic était le king de l’afrobeat. Une musique de transe, assise sur des rythmiques entrelacées, profondes boostées par les cuivres et le chant sans concession du black president. Qui l’a d’ailleurs payé de plusieurs séjours en prison. Mais chaque fois il s’est relevé, le saxophone en guise de gun ; chaque fois avec toujours plus de monde pour vibrer au son de ces compositions.

Ne vous trompez pas sur son compte. Fela Kuti tient une place dans l’histoire de la Musique qui est comparable à celle de James Brown, Bob Marley, John Coltrane, Miles Davis… Juste pour donner une idée de la stature de ce musicien hors norme.

3 dope tracks de Fela
Pour moi très difficile en tant que stupide fan absolu. Donc trois morceaux emblématiques de son engagement politique, de ce groove implacable, inaltérable. Méditation afrobeat. Tu peux télécharger, réécouter et file, file au shop te payer du Fela.

Liens autour de Fela Anikulapo Kuti :
Discographie de Fela. Français
Une interview de Fela en 1986, il sort alors de 18 mois de taule. Anglais.
Vibrations : 1234

Ce contenu a été publié dans Afro-beat. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

5 réponses à Fela Anikulapo Kuti, the Black President

  1. lolo dit :

    Rest In Peace, you godfather of Afrobeat !!!!

    En parlant d’afrobeat, on peut aussi rendre hommage à Geraldo Pino (aka Gerald Pine – sans déconner) qui également laissé son empreinte dans les années 60-70.
    Il est certe pas aussi populaire que Mr Kuti, mais sa musique vaut le détour.

  2. Dofré dit :

    Le fils Sean a pris la relève, il devrait bientôt sortir un album, en préparation… Vu aux Invits à Villeurbanne, show toujours aussi brillant (on se souvient il y a deux ans d’une performance extraordinaire aux Nuits de Fourvière), mais le public -le problème des concerts gratuits- était nul et n’a pas bougé une seule minute, à la stupéfaction du fils prodige…

  3. Z dit :

    Sympa ton billet sur le black président, sa musique me trouche profondèment, du coup, de mon coté, je viens juste de faire une spéciale sur la dynastie Kuti !

    Peux être à bientôt

    Z

  4. mrbark dit :

    Pour Sc, merci à vous pour cette image 🙂

  5. Un morceau de Fela Kuti inédit

    Oui ami de Fela Ransome Kuti, tu as bien lu : inédit. Beautiful Dancer, le morceau de Fela n’est pas un vrai inédit, j’en suis bien sorry. En réalité Beautiful Dancer, figure sur la face B du 45 tours sur lequel est gravé Black’s man cry….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *