Bootleg.com documentaire sur la culture du mashup musical

Bootleg.com film documentaire mashup

Le Bootleg était une quête.
Celle de l’enregistrement rare, souvent pirate, d’une prise studio, d’un concert. On trouvait souvent ces cassettes puis ces disques lors de conventions, de marchés aux puces ou chez quelques disquaires vendant du disque d’occasion. Inutile de dire que parfois tu te retrouvais avec un truc inaudible que t’avais payé un oeil.
Le top étant d’avoir un bon pote ingénieur du son qui branchait son DAT en sortie de table de mixage…

Changement sémantique
Puis nous sommes entrés dans l’ère digitale, numérique et le mot bootleg a pris une autre signification.
Tout d’abord la notion même de rareté s’est progressivement évanouie face à l’abondance qu’offre l’Internet : réseaux P2P, torrent, warez… fais ton choix camarade.
Du coup aujourd’hui quand on dit bootleg on pense mashup, on entend remix, utilisation de deux morceaux (ou plus) pour en faire un troisième, une nouvelle œuvre musicale en définitive.

Une révolution culturelle
Les bootleggers sont de plus en plus nombreux. Le mouvement du bootlegism prend de l’ampleur. Internet est une passerelle très pratique pour échanger / stocker / confronter / distribuer…

Ayrton Prod en a fait un sujet de documentaire : Bootleg.com, film à voir en ligne. Impératif.

Via

Ce contenu a été publié dans Image. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Bootleg.com documentaire sur la culture du mashup musical

  1. justme dit :

    j ai trouver des bon bootleg des beatles ici!!!
    myspace.com/walteregoh

  2. SdC dit :

    justme : tx je vais aller jeter une oreille

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *