Heavy Metal in Bagdad

Heavy Metal in Bagdad film documentaire musique

Heavy Metal in Bagdad est un documentaire sur le groupe irakien de métal Acrassicauda (scorpion noir en latin). Les réalisateurs suivent le groupe depuis la chute de Saddam Hussein en 2003.

Jouer du heavy metal en terres musulmanes a toujours été difficile (sinon impossible). Mais après le renversement du régime de S. Hussein, il y a eu un bref moment de liberté pour le groupe pendant lequel tout a semblé possible.
Cet espoir a fait long feu, leur pays tombait dans une guerre civile sanglante : l’Irak s’est désagrégé autour d’eux.

Depuis 2004, les musiciens d’Acrassicauda luttent pour rester vivants ensemble, refusant de voir leurs rêves de musique mourir.
Leur histoire fait écho aux espoirs silencieux brisés d’une génération entière de jeunes Irakiens. La guerre. La 2nde en 10 ans.

Aujourd’hui les membres d’Acrassicauda se cachent en Syrie.
Ce billet sur leur blog en dit plus long qu’une encyclopédie du désespoir… On leur a interdit de se rendre au festival de Toronto où le film est en compétition.

Le site du documentaire Heavy Metal in Bagdad.

Le trailer du documentaire :

Un sacré gachis puisque selon Stuart Cadwallader, psychologue à l’université de Warwick le metal est bon pour le mental :

« There is a perception of gifted and talented students as being into classical music and spending a lot of time reading. I think that is an inaccurate stereotype. There is literature that links heavy metal to poor academic performance and delinquency but we found a group that contradicts that. […]
« Participants said they appreciated the complex and sometimes political themes of heavy metal music more than perhaps the average pop song. It has a tendency to worry adults a bit but I think it is just a cathartic thing. It does not indicate problems. »

L’étude : Heavy metal ‘a comfort for the bright child’

Ce contenu a été publié dans Image. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

4 réponses à Heavy Metal in Bagdad

  1. Donat dit :

    La musique,quelle qu’elle soit,c’est la liberté.

  2. SdC dit :

    Donat : oui mais quand même les fanfares militaires me font rêver

  3. métalleux dit :

    J’ai vu ce documentaire sur arte, il ne faut pas avoir peur de métal, çà m’attriste qu’ils ne puissent pas s’exprimer

  4. molokov dit :

    regarder ça c’était en 2003
    http://www.youtube.com/watch?v=Z...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *