Gogol Bordello à Lyon

concert gogol bordello lyon

Gogol Bordello en concert à Lyon
Ce ne sont pas les dates qui manquent, ni les noms en ce moment dans la capitale des Gaules. Pourtant…
J’ai rencontré Gogol Bordello à moins que ce ne soit Gogol Bordello qui ne soit venu à ma rencontre en des temps anciens. Hic & nunc, d’ancienneté je ne parle que d’internet, de Napster, de torrent et surtout pas de frise Historique. Encore moins d’histoire. Non.
Mais ça fait quand même un bail comme dirait l’autre…

Le désordre de Gogol Brodello
Gogol Bordello raisonne comme les soirées qui n’en finissent plus. Les soirées arrosées de l’alcool le plus blanc, le plus tranchant, celui qui rend aveugle, gorgée après gorgée, insatiablement.
Les saveurs gypsy punk de Gogol Bordello ne sont rien sans les vapeurs atomiques de l’Ukraine, la chaleur balkanique des cuivres, la démesure d’une tragédie moustachue de torses nus bardés d’un accordéon, tendus vers un oubli parfois difficile à comprendre… Bien que tellement nécessaire nowdays.

Un désordre en mp3
Musique de mariage, gitane punk, foro, rock, cumbia, dub, … Gogol Bordello condense la vie sans tetra brik, mais en une musique sanguine jouée par des musiciens qui ont une âme. Toute ma collection de mp3 de ce groupe à aller voir en concert.

Gogol Bordello en concert à Lyon – 5 déc. au CCO, Villeurbanne.
En 1° partie les belges de Supermazoo. En écoute : compétences universelles.

Ce contenu a été publié dans Rock. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à Gogol Bordello à Lyon

  1. yv dit :

    Il y a un avant et un après.
    AAAAAARRRRRRGGGGGHHHHHH
    Lentement je retrouve ma voix…

  2. frenchie dit :

    gogol bordello me rapelle gogol 1er, du punk, l’esprit de troupe, la performance, me rapelle également les béruriers noirs
    sauf que chanter en français en france n’apporte ni notoriété ni argent alors que chanter en anglais, c’est autre chose avec les infrastructures musicales new-yorkaises, tout le monde encense !

  3. SdC dit :

    oui frenchie je suis d’accord pour le nom, ok pour les béru. Pas d’accord pour la notoriété : les Béru c’est pas rien à l’époque, même si en France et sur la scène alternative européenne. Assez structurée malgré tout.
    ok l’anglais ouvre des perspectives, mais tu peux amha pas enlever l’esprit rock de Bordello, c’est pas des gars qui font de la pop en UK et qui font genre on fait du rock.
    Nan, eus y sniffent de l’uranium, tu vois. Normal quand on vient d’Ukraine 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *