Jimmy Cliff, authentique Rebirth

jimmy cliff, rebirth

Je ne me serais jamais penché sur le dernier opus de Jimmy Cliff, Rebirth. Mais voilà je ne vis pas seul, déconnecté, sur une île. Ajoutons que j’ai aussi des copains, quelques amis. Certains m’envoient parfois ce qui trainent dans leurs oreilles ; j’aime bien parce que même si on ne se voit pas souvent cela me donne des idées sur leur feeling du moment.
Parmi eux Zzeb, ex-foufou batteur aux cheveux oranges dans le vent le cul vissé sur son (sa ?) vespa.
En plus d’une collection respectable de vinyls garage sixties, il écoute pas mal d’autres trucs et régulièrement envoie sa petite comp arrangée avec amour et toujours avec goût. Pour moi toujours l’occasion de découvrir, re-découvrir des choses à écouter.

Son dernier coup de coeur est de saison : ensoleillé et syncopé. Le dernier album de Jimmy Cliff s’écoute bien. Mieux que ça. Pour la production, l’icône de the harder they come s’est associé à Tim Armstrong de Rancid. L’ancien retrouve une certaine jeunesse au fil des tracks entre originaux et reprises.
Le plus surprenant pour moi est sa voix : claire, revendicative, enjouée. Derrière ça joue, avec une belle section cuivre et des arrangements qui rappellent les grandes heures d’un reggae qui plongeait encore ses racines dans les fondamentaux rock steady / ska. Bref Rebirth sent à plein nez les Caraïbes et certainement quelques effluves d’une bonne ganja bien roots.

Laissez-vous tenter, les 13 morceaux de Rebirth vous permettront de chausser vos tongs du bon pied.
Summer is here.

Ce contenu a été publié dans Reggae. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Jimmy Cliff, authentique Rebirth

  1. ororuK dit :

    Bien sympa ! Mais les paroles sont franchement à chier. De la rime pour de la rime.

  2. SdC dit :

    Là, je m’incline :/
    En tout cas un vrai plaisir de voir que les fidèles sont là 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *