Kuduro, Ca bouffe un Cul

kuduro sur le dance floor

Le cul est à la mode parait-il.

Alors que TTC lance son service minitel avec 3615TTC (trailer ici si jamais) pour réchauffer les dancefloors de l’hiver et faire frotter les culs par terre, Frederic Galliano a sorti une compilation de Kuduro. Le son qui fait vriller les oreilles angolaises et affolent les booties d’Angola.

C’est simple t’as mixé toute la soirée et t’es fatigué. Ton seul souhait c’est soit emballer cette poupée pour enfin savoir si ses cils sont vrais ou des fakes ; soit ranger tes gallettes pour gentiment te rentrer : marcher un peu seul dans le froid comme il s’est arrêté de pleuvoir.

Mais y’a toujours cette bande d’énervés sur la piste pour danser. Alors pour toi une idée. Envoyer quelques tracks de kuduro. Comme on est entré dans l’ère du tera, voilà du dance floor tera speed. Même le plus speedé va fatiguer. Entre nous si tu possèdes aussi quelques galettes Drum n’Bass do Brasil tu devrais aussi te régaler.
Je pense à Elisa, do Brasil elle aussi, a-t-elle rencontrée Jahbass ?

Dubitatif tu es. Raison tu as. Je ne comprends pas. Alors voilà :

Ce son bouffe un cul (c’est mieux qu’encule tout.)

On reparle de Kuduro Sound System produit par Frederic Galliano, en attendant, cette ITV de Galliano sur Fatplanet. Y’a même un mp3 à grabber.

2 réflexions au sujet de « Kuduro, Ca bouffe un Cul »

  1. Petite info, le lien que tu as mis vers TTC (ttckrew.org) n’est pas le lien du groupe hip hop TTC, mais d’un collectif de musiques électroniques 🙂

Les commentaires sont fermés.