Matthew Herbert, filmé pour le web

film web documentaire sur musicien Matthew Herbert

Matthew Herbert anglais inclassable, est un trublion de la scène électro qui tend vers le jazz pour notre (mon) plus grand plaisir. Dans ce documentaire créé dans une optique de diffusion web on découvre un portrait de l’homme et du musicien.

Un film qui permet de voir pourquoi : je cite d’ici
Je peux sampler des bruits avec mon micro, comme une canette de coca qu’on écrase, ou le bruit d’une cuillère sur une tasse. Je crée des boucles, je triture le son… C’est très amusant. C’est un peu comme avoir plein de petits jouets sur scène!

Une immersion courte et intense dans l’univers mental et musical de M. Herbert. Tout à fait délirant quand on découvre quelques techniques de sampling, parfaitement philosophique lorsque Gilles Peterson livre sa vision de l’artiste et réellement réjouissant quand on le voit live.

La forme elle-même du film, pensée et travaillée pour le web fait de cet objet un document en plus d’un documentaire.
Vous l’avez compris je suis assez enthousiaste. C’est contemporain, adapté à ma manière de « consommer » de l’info musicale et qui plus est ce film étanche ma soif de curiosités. Musicale et multimédia.

Ce web document-aire a été réalisé par l’excellent magazine Cool Hunting et produit par Missing Pieces. Autant dire une paire de références dans leur domaines respectifs.

Le voici le voilà pour vous fidèles lecteurs peu commentateurs : Matthew Herbert: Nugroove vol. 6

Pour creuser le sujet Matthew Herbert :
Accidental records ; matthewherbert.net ; countryx.com ; Plat du jour

Deux facettes musicales de Matthew Herbert, avant d’acheter ses albums :

  • Matthew Herbert et Michel Petrucciani, Caravan
  • Matthew Herbert, Freeze
Ce contenu a été publié dans Electro. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *