Ramiro Musotto, Yasmine Levy et Hadouk Trio chez Cocotte Musique

Après un bon mois de « Diet« . Me voilà reparti sur le (droit) chemin du Goûter à partager.

ramiro musotto, Civilizaçao & Barbarye

En compagnie de Ramiro Musotto.
Ce musicien argentin quitte sa terre natale a 18 ans. Déjà batteur, il veut approfondir l’art de la (des) percussion(s). Direction le centre du monde ,le Bésil, précisément à Salvador de Bahia.
Il arrive en pleine période « Samba Reggae » et à force de travail et de passion devient le percussionniste de Daniela Mercury jusqu’en 1995.
Il se perfectionne au berimbau instrument qui devient finalement son instrument de prédilection. Ramiro Musotto s’impose dès lors comme un session man recherché en la matière. Ses collaborations sont multiples comme en témoignent des artistes comme Caetano Veloso, Joao Bosco ou Fernanda Abreu
Ramiro Musotto marie les sonorités organiques des instruments traditionnels, tambours, berimbau… aux sonorités, beats electros, samples ; il a acheté sa première drum machine au milieu des années 80.
Après son 1er album solo sorti en 2003, il revient avec Civilizaçao & Barbarye sorti chez Hélico ; on retrouve sur cet album 2 artistes de renom Arto Lindsay et Chico César.

En extrait de Civilizaçao & Barbarye : Gwyra mi contient un sample d’un discours du sous-commandant Marcos accompagné par un chœur d’enfants indiens Gwaranies.

yasmine levy, mano suave

Yasmine Levy
Sur son 3ème album Yasmine Levy continue son exploration du ladino et affirme la force évocatrice de sa voix.
Cette langue médiévale judéo-espagnole aujourd’hui disparue. Elle poursuit en ce sens le travail de son père ; commencé 40 ans plus tôt.
Le ladino était parlé par les juifs espagnols. Expulsés d’Espagne par Isabelle la Catholique ils se réfugient de l’autre côté de la Méditerranée, dans le croissant d’Afrique du Nord.
Avec sa voix mélancolique Yasmine Levy remet cette langue, son héritage culturel au gout du jour en retissant les liens avec le flamenco ibérique.
Mano suave : extrait de Mano suave sur World Village.

hadouk trio, baldamore

Baldamore est le nom du dernier enregistrement « live » du Hadouk Trio. On ne sait pas très bien « classer » la musique (est-ce vraiment nécessaire ?) du Hadouk trio.
Tout d’abord Hadouk Trio, c’est Didier Malherbe, Loy Ehrlich et Steve Shehan.
Ces chercheurs de sons nous bonifient les oreilles, ils jouent de la kora, de la flûte, du guembri, du djembé, des cloches, de la calebasse, doudouk, clarinette … et j’en oublie.
C’est assez difficile de parler de ce groupe, je peux juste dire que leur musique est jouée avec finesse, qu’elle sent le voyage, le partage, le sable chaud (du désert). Ecouter voilà la meilleure manière de vous faire une idée !!! Sur ce live, ils ont invité la grande chanteuse et sénatrice mauritanienne Malouma.
Ils sont en tournée dans toute la France en ce début d’année 2008 : calendrier de tournée. Dans certaines régions, ils sont encore programmés dans de petites salles, cela va peut-être changer grâce à leur Victoire de la Musique en jazz. Alors profitons-en (grrrr!!!).
Hijaz : extrait de Baldamore.

Musiques de la Cocotte

Toutes nos excuses aux auditeurs de Cocotte Musique puisqu’un tracas technique est survenu chez Radio grenouille et que notre enregistrement a été perdu. Ce sont des choses qui arrivent.. même aux meilleurs!!!

Ce contenu a été publié dans Musiques du Monde. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *