Reverse Engineering | Highly Complex Machinery

Reverse Engineering, Highly Complex Machinery

Reverse Engineering
Le combo hiphop helvète vient de passer 3 ans à écumer les scènes européennes. Trois années au cours desquelles Reverse Engineering s’est taillé une solide réputation dans l’univers abstract hip hop et plus largement auprès d’une communauté curieuse d’éclectisme électronique et de basses puissantes.
Entre temps le trio suisse a sorti un maxi vinyl qui a fait parlé sur la scène abstract.

Highly Complex Machinery
2nd album de Reverse Engineering. Les années passées ont permis à Reverse Engineering de creuser l’univers de leur bande son. Les basses se sont densifiées, leurs beats n’ont rien perdu de leurs accents indus, les rythmiques métalliques sont lourdes sans concession.
Si Highly Complex Machinery peut sembler d’une noirceur parfois oppressante n’oublions pas que Reverse Engineering fait appel à quelques MC de talent dont M. Sayyid (Antipop Consortium / Airborn Audio) ou la jeune Crotate : MC Diyala qui déroule son flow limpide sur World in Reverse, track dont la mélodie hypnotique s’appuie sur un rythmique martiale. Leur souffle réchauffe l’homme ; convoque l’humanité qui balance en contrepoint une palette sonore synthétique.

Le résultat de ce nouvel album de colle finalement parfaitement à la définition du Reverse Engineering : « activité qui consiste à étudier un objet pour en déterminer le fonctionnement interne ou sa méthode de fabrication. »
Quand des artistes cherchent, on s’incline.

Miracle that glows (feat. M.Sayyid)

D’autres tracks sur le Soundcloud de Reverse Engineering.

1 réflexion au sujet de « Reverse Engineering | Highly Complex Machinery »

Les commentaires sont fermés.