Seu Jorge, America Brasil O Disco en exclu

Seu Jorge

Une révélation de groove.
En 2001, je découvrais Carolina, album de Seu Jorge, un brésilien. Au delà d’une révélation (facile à dire aujourd’hui) de groove je découvrais un musicien qui « funkait » avec une guitare, courant me direz-vous pour un brésilien. Cru colorait ensuite encore un peu l’univers d’un artiste qui ne se laissait pas enfermer dans une catégorie pré-machée.
Seu Jorge est aujourd’hui un artiste connu et reconnu qui a multiplié les projets. Il revient en France avec son 3° album : America Brasil O Disco.

Un album continent.
Seu Jorge clame dans ce dernier disque que le Brésil est un continent. Il n’a peut-être pas tout à fait tort…
L’album s’ouvre avec « America Do norte » ; solo de violon accompagné à la cuica, surprenant. Il enchaine avec « Trabalhador« , harmonica, voix moulinée au mégaphone.
Dés le 3ème morceau « Burguesinha » et jusqu’à « Voz da massa« , on retrouve Seu Jorge le carioca facétieux et sa potion magique : voix chaude, guitare acoustique, cuica, mélangé au « balanço » (aka groove made in Brasil).
L’album finit en apothéose avec « Eternal busca » qui s’annonce déjà comme un tube.

Alchimie estivale.
Seu Jorge fait sa sauce musicale en piochant goulument les doigts dans les ingrédients de son continent musical : samba rock, samba funk, et bien sur MPB. Et l’ombre du pionnier Jorge Ben Jor donne juste le frais nécessaire pour ne pas user tout de suite les havaianas.
Au final, America Brasil O Disco fait du bien. L’été est enfin arrivé !

Une bonne nouvelle n’arrive jamais seule.
Le Gouter se la joue en vous livrant ici 2 titres en exclusivité (sortie nationale le 24 juin).

Pré-écoute de America Brasil O Disco.
Si vous êtes du côté de Marseille, Vendredi 20 juin 2008, je propose un apéro-écoute de l’album.
RDV de 18h30 à 20h 30, au Débouché, 3 boulevard National 13001 Marseille. Plan.
Il y aura aussi quelques exemplaires de l’album à gagner…
Tchao galera !!!

Ps : si vous n’êtes pas à Marseille, revenez nous voir ici demain…

Ce contenu a été publié dans Brésil. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

5 réponses à Seu Jorge, America Brasil O Disco en exclu

  1. Adri3n dit :

    Upa malandrinho!!
    C’est vrai que le Seu Jorge, c’est vraiment la continuité du Jorge Ben. De la musique de qualité, à l’affut du groove et qui ne renie pas ses origines sambistes.
    Et puis, c’est un peu un Ovni, lui qui vient des quartiers pauvres, face à tous ces fils de (Elis Regina, Cesar Mariano, Wilson simonal, etc.) pour qui l’accès aux médias fut plus aisé… (cf wegofunk.com/Max-de-Castr…
    La bise.
    Et big up au blog qui se lit avec plaisir autour d’un thé à l’heure du… goûter?

  2. SdC dit :

    Adri3n: t’as bien raison en ce qui concerne les « fils & filles de »

  3. kjb 13 dit :

    hyper cool!!, ton commentaire Adri3n, toujours plaisant d’écouter un bon Max de Castro.
    A bientôt sur Wegofunk ou sur le goûter.

  4. Mike dit :

    Tout ça pour le gouter…. oh fallait pas !

  5. SdC dit :

    Hey Mike: comme un bon gouter à partager 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *