Suissa s’éclaire en Animal Savant

David Suissa

Il y a de fortes chances que les nombreux lecteurs de ce blog musical de plus en plus arythmique si l’on en croit la fréquence de publication, n’aient jamais entendu parler du bien nommé David Suissa.

David Suissa - Animal Savant

Voilà pourquoi aujourd’hui je gratte quelque lignes ici, comme David sa guitare.

Figurez-vous que cela fait quelques temps que je connais cet animal. Que l’on se croise. Lyon est une petite ville. Les curieux se rencontrent un jour ou l’autre.
Alors David et moi nous sommes croisés, nous avons eu le temps de bavarder, trinquer, chantonner, chanter à tue-tête même. Se couper les cheveux aussi parfois. Nous avons eu maintes fois l’occasion de rigoler, comme de pleurer.

Chemins de musicien : animal à sang chaud

Pendant ces années Suissa à continuer à jouer pour tracer sa route d’explorateur.
Le musicien a pris ses chemins de musiques. Forcément il a bifurqué, a aussi buté sur quelques voies sans issues. Mais jamais il ne s’est masqué [enfin presque].
Le compositeur a gratté, testé, arrangé. Dans sa chambre le soir, dans les bars, caf’conc’ de Lyon et d’ailleurs pour peaufiner ses notes certes, aussi ses textes. En direct.
Pendant ces années sur les scènes ou derrière les copains pour supporter, aider, Suissa a rencontré un paquet de musiciens.
Certains sont toujours là pour à leur tour filer la main, garder le tempo de ces nouvelles chansons.

Suissa chaloupé : poésie jolie bien groovy

Et il y a quelques temps David a rencontré des musiques plus ensoleillées. Comme tout bon vin qui demande un peu de temps pour développer ses arômes. David a eu le temps de synthétiser ses influences, ses poésies, ses riffs et puis aussi se prendre en main.
Comment faire aujourd’hui autrement sa musique ?

Le « nouveau Suissa » est maintenant sorti de sa chrysalide.
Certes le papillon peut sembler pataud mais ne vous y fiez pas, écoutez attentivement ce nouvel album où bien au contraire c’est léger, enlevé et joyeux.
Il emmène ses compères, fidèles amis musiciens dans sa poésie jolie bien groovy

Faites-vous une idée avec cette reprise de Bourvil feat. René Lacaille à l’accordéon

Ce contenu a été publié dans Worldwide Grooves. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *