Thogolobea de Sorie Kondi

Sorie kondi chanteur de Sierra Leone

Sorie Kondi

La vie de Sorie Kondi pourrait faire l’objet d’un roman africain contemporain.
Ce serait l’histoire d’un homme né aveugle en Sierra Leone, petit pays d’Afrique de l’Ouest riche de fabuleux gisements de diamants qui attirent la convoitise. Comme une fatalité post-coloniale annoncée, le pays s’est déchiré dans une guerre civile durant les années 90.
Au cœur du conflit, Sori Kondi tente de survivre avec une arme bien inoffensive : la musique. Son salut ne tient qu’à son art ; depuis qu’il est enfant l’homme a appris à jouer du lamellophone, cet instrument à lames que l’on pince avec les doigts, aussi appelé Kondi dans la région d’origine de Sori.
En jouant dans les rues, animant quelques cérémonies, puis en bricolant des amplis, petit à petit le musicien s’est forgé son style, une identité musicale qui a fini par se jouer des frontières grâce à un hymne : « Without Money No Family ».

Je me rappelle encore la 1° fois où j’ai découvert cette vidéo, la voix profonde contrepoint des notes fragiles du Kondi ; regardez :

Plus tard Chief Boima remixe « Without Money No Family » ; de notre côté nous mesurons la puissance du track lors de chacune des fêtes animées devant les kids. C’est très bon. 🙂

Passeurs de sons
La musique de Sori Kondi s’est échappée de Sierra Leone avant lui grâce a une 1ère rencontre avec Luke Wasserman, ingénieur du son globe trotter qui a enregistré Sori Kondi. Banker White réalisateur du documentaire sur les Sierra Leone Refugee All Stars transmettra à son tour la musique à Chief Bioma. Le DJ / producteur est lui-même originaire de Sierra Leone et s’empare du morceau pour le remixer. Mais pas seulement.

Thogolobea
Thogolobea est le fruit de la rencontre en Sori Kondi et Chief Boima.
Ces 9 morceaux sont aujourd’hui disponibles en digital grâce au label Dutty Artz et annoncent la sortie prochaine d’un album complet ; à l’automne 2013 ?
En tout cas ici nous l’espérons : cette musique symbolise le passage de l’obscurantisme vers la lumière, vers de nouveaux horizons.
Et cette perspective nous réjouit, tous.

Ce contenu a été publié dans Afro-beat. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Thogolobea de Sorie Kondi

  1. eric dit :

    chouette découverte, merci

  2. SdC dit :

    Tant mieux, on est là pour ça, merci à toi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *