Juste un problème de rythme

Je déteste devoir me remettre à blogger alors que je n’en ai pas pris le temps depuis plusieurs jours.
C’est un problème de rythme, de sensation d’avoir passé sous silence des trucs et ensuite de ne plus savoir par où commencer.

Tout cela est complètement paradoxal puisque j’adore écrire ici. Par exemple je gratte des bouts de billets, des billets plus bossés, en me disant que comme cela j’ai déjà une trame et que la finalisation ne prendra que quelques instants. Que dalle !!!
Par exemple j’ai sous le coude (en ce moment même) :

  • quelques lignes sur La Radiolina de José Manuel Chao
  • une sélection de sorties d’album à ne surtout pas rater
  • des pensées émues aux larmes pour le maitre Jean-François Bizot qui n’est plus
  • des dates de concerts dont il serait indécent de ne pas parler
  • un paquet de conneries, déconnades en tout genre (comme vous je présume)

Mais je n’ai rien posté ; ne serais-je pas un peu stupide ? Si c’est sur, non c’est un manque de rythme ! ça me fout un peu le blues spleen.
Heureusement les Rita Mitsouko viennent à mon secours pour me dire que je ne suis pas seul et puis le bonheur de découvrir enfin pourquoi les petites américaines fifties à boucles dorées avaient le haut de leurs socquettes blanches humides à l’écoute d’Elvis Presley. Un temps où le rock était acoustique, ressemblait encore à la country, avec cette basse à la contrebasse..

  • Rita Mitsouko – Stupid Anyway (The No Comprendo, Virgin 1986)
  • Elvis Presley – That’s Alright (Mama) (sampler Vibrations Sept.2007)

5 réflexions au sujet de “Juste un problème de rythme”

  1. Haaa c’est facile de mettre une vidéo d’un chat qui s’fait torturer, mais dès qu’il s’agit de bosser un peu, HA! 😉
    Je plaisante, tiens bon la barre moussaillon, miam-miam le gouter!

Laisser un commentaire